Sites d'intérèt

Nouvelles


Frankie Jean-Gagnon, étudiante Msc gestion de la faune (co-direction; dir: Joel Bety)


Photo Frankie
Intérêts de recherche:

Titre et résumé du projet:
 Impact des conditions de la glace de mer sur la reproduction des eiders à duvet (Somateria mollissima) nichant dans l’Arctique Canadien
Le succès de reproduction des oiseaux migrateurs nichant dans des environnements saisonniers dépend fortement des fluctuations climatiques affectant le milieu. Pour espérer se reproduire avec succès, les femelles eiders à duvet (Somateria mollissima) nichant dans l’Arctique doivent faire correspondre la période de ponte de manière à ce que l’éclosion des canetons survienne au moment où le milieu marin se libère de la glace de mer. Les patrons de fonte de glace peuvent varier entre les années et le succès des oiseaux dépend de leur capacité à ajuster leur date de reproduction en fonction des conditions environnementales expérimentées au cours de la période de pré-ponte et de ponte. Dans un contexte de changements climatiques, il est nécessaire d’évaluer la flexibilité dans les paramètres de reproduction chez les eiders en réponse aux conditions de la glace de mer. Mes objectifs sont d’analyser la variabilité spatiale intra- et interannuelle de la glace de mer à l’aide d’imagerie satellitaire radar et optique, de quantifier et de caractériser les paramètres de reproduction chez les eiders à duvet et d’évaluer l’impact des caractéristiques du couvert de glace durant la période de pré-ponte et de ponte sur des paramètres de la reproduction de cette espèce. Mon projet étudie la population d’eiders à duvet nichant sur l’île Mitivik à East Bay, au Nunavut, soit la plus grosse colonie d’eiders dans l’Arctique canadien. Il existe un intérêt marqué à augmenter les connaissances sur les indices environnementaux agissant comme éléments déclencheurs pour la reproduction des espèces aviaires nordiques. De plus, il s’avère urgent de préciser l’effet de la glace de mer sur la dynamique et la distribution des populations fauniques des régions arctiques afin de mieux évaluer les conséquences biologiques liés aux changements climatiques.

Publications: